Actualités

Interview

Interview de Koen Van Loo

Sep 30, 2020

Pourquoi la SFPI a-t-elle décidé d'investir dans Industrya?

D’abord l’expertise que John Cockerill amène, c’est leur initiative, et donc pour nous, c’était important de s’associer avec le secteur privé, mais le secteur privé qui s’y connait. Et aussi le fait qu’on a pu créer un front d’investisseurs tout public qui sont des co-investisseurs souvent pour la SFPI qui essayent de faciliter tant l’initiative privée que l’initiative de nos collègues régionaux. Evidemment le scope, le focus du fonds nous plait beaucoup parce que c’est pile dans notre stratégie aussi. Notamment, on est convaincu à la SFPI que la transition énergétique va être un défi majeur pour les années à venir, et donc on espère que, avec cette initiative Industrya, on va contribuer à améliorer la position de la Belgique.

En plus de l'investissement, apportez-vous également une expertise?

Plutôt un réseau je dirais, je suis modeste. On est une équipe d’expertise. On n’est pas sur tous les domaines. De l’argent, oui, on est investisseur. On apporte une compétence financière et un réseau, je dirais, qui peut aussi être important pour le financement des sociétés investies. On connait beaucoup d’autres investisseurs pour des phases ultérieures de développement des sociétés en portefeuilles. Donc c’est surtout ça qu’on apporte. Mais pas tellement une expertise pointue dans des domaines comme l'industrie 4.0. Ça, on compte vraiment sur John Cockerill et le réseau, oui.

En parlant des thématiques, celles dans lesquelles évolue Industrya sont l’industrie 4.0, les nouveaux matériaux, les énergies renouvelables. Ce sont des thématiques qui semblent importants pour vous ?

Comme je l’ai dit peu avant, effectivement nous à la SPI, on est convaincu que la transition énergétique va être un des défis majeurs pour les années à venir. L’énergie renouvelable, je pense que tout le monde est d’accord que ça, c’est la voie qu’on doit prendre. Donc oui, oui, les nouveaux matériaux, ça colle très, très bien avec notre stratégie aussi. En plus, c’était un secteur dans lequel on était peu présent jusqu’ici. Donc une belle opportunité et on est très positif sur le résultat dans quelques années de ce fonds.

Si vous aviez un conseil à donner à une personne qui aimerait soumettre en projet...

Le meilleur conseil est je pense qu’il faut partir de sa propre vision toujours, ne pas faire des concessions à ce stade. Il y a une équipe derrière qui est là pour coacher et pour guider s’il y a quelque chose à améliorer. Et surtout, n’hésitez pas, il faut le faire.

Les qualités d’un bon projet pour Industrya c’est quoi ?

Innovant et futureproof, si je peux le dire comme ça. Et une équipe derrière qui n’est pas fermée mais qui a une ouverture d’esprit pour aussi écouter les conseils. On ne peut pas tout savoir mais avec Industrya, il y a une équipe qui n’est pas juste là avec l’argent, mais qui est là avec des conseils.

Industrya en un seul mot ?

Futur.