Actualités

Actualité

Aloxy lève 3,8 millions d’euros pour développer ses solutions IoT industrielles à travers le monde.

Jun 16, 2022

Au sein d’un consortium, les investisseurs Industrya, QBIC II, The Innovation Fund, imec.istart et l’Université d’Anvers ont uni leurs forces avec l’équipe pour investir 3,8 millions d’euros dans l’expansion et la croissance d’Aloxy. Au cours de l’année à venir, la société se concentrera sur la croissance de ses activités de vente, sur l’extension de sa gamme de produits et sur le développement de la plateforme hub IoT industrielle Aloxy.

Avec cette levée, Aloxy accueille Industrya en tant que nouvel investisseur et leader de l’opération. Industrya est un fonds d’investissement actif, opérant exclusivement dans les secteurs de l’industrie 4.0, de l’énergie et des nouveaux matériaux. 

« Nous avons été impressionnés par la qualité de l’équipe et de la solution mise au point par Aloxy. Le marché potentiel est important. La surveillance précise des vannes est un élément essentiel de sécurité pour les secteurs pétrolier et gazier, ainsi que pour d’autres secteurs manufacturiers et industriels. Aloxy constituait donc un investissement logique pour Industrya, et nous nous réjouissons de pouvoir soutenir l’entreprise dans son développement international. » - Alexandre Braconnier, Chief Investment Officer, Industrya - 

Plusieurs investisseurs existants augmentent leur participation. Ils suivent de près l’évolution d’Aloxy et croient en son potentiel et dans le rôle qu’elle est en mesure de jouer sur le marché. 

« En tant qu’investisseur de la première heure, nous sommes heureux de continuer à soutenir le développement d’Aloxy. Ces dernières années, l’entreprise est parvenue à poursuivre le développement de sa technologie, de la recherche universitaire aux produits commerciaux, et cela dans un marché aux normes très strictes et aux exigences très élevées en matière de nouvelles technologies (numériques). Une solide base technologique et la persévérance témoignée ont permis à Aloxy de produire la force de traction commerciale initiale, que la levée actuelle$ accélérera encore. » - Sofie Baeten, CEO du fonds Qbic II - 

Aloxy a été lancée en 2018 dans le but de construire des solutions spécifiques pour les industries chimique et énergétique afin de faciliter la transition vers l’« industrie 4.0 ». Aloxy a développé avec succès une solution de surveillance de vannes manuelles unique et brevetée qui exploite la technologie de communication LPWAN sans fil telle que LoRaWAN. La solution actuelle comprend un capteur de vanne et une plateforme Internet industriel des objets (IIoT), le « Hub IIoT Aloxy », pour gérer la flotte de périphériques IoT, surveiller et optimiser la connectivité réseau et acheminer les données de capteur enregistrées vers les systèmes des clients. 

La transition vers l’industrie 4.0 est en plein essor et de plus en plus de grands acteurs de l’industrie investissent dans l’IoT et les infrastructures réseaux sans fil. La demande initiale est venue d’Europe, tandis que les États-Unis ont suivi rapidement et que la demande dans d’autres régions, comme l’Amérique du Sud et l’Asie, progresse. 

« Pour accélérer la numérisation de l’industrie chimique, il est important de développer des solutions numériques sûres, robustes et abordables pour les usines existantes. La solution de vanne manuelle Aloxy répond à ces exigences et est l’un des rares capteurs IoT certifiés Ex déjà disponibles sur le marché. Grâce à sa facilité d’installation, la technologie sans fil Aloxy offre une solution économique pour surveiller de manière fiable la position de vannes manuelles. Après évaluation approfondie et un développement itératif conjoint, la solution Aloxy est disponible pour tous les sites BASF à travers le monde. » - Philip Buskens, VP Verbund Site Development & Digitalization, BASF - 

La solution de surveillance des vannes manuelles d’Aloxy est un important moteur de la transition vers l’industrie 4.0, attendu qu’aujourd’hui, la disponibilité en temps réel des données de vannes manuelles reste rare. De même, le Hub IIoT Aloxy joue un rôle essentiel dans le déploiement d’une infrastructure fiable et évolutive. Tant pour l’intégration de nouveaux capteurs que pour la surveillance de leur fonctionnement, le Hub IIoT crée de la valeur. 

La numérisation des industries chimique et énergétique pourra être encore accélérée lorsque davantage de capteurs sans fil certifiés Ex (antidéflagrants) seront commercialisés. Aloxy procède actuellement au prototypage d’un nouveau dispositif, l’Aloxy.Connect, pour connecter des sondes de température PT100 et 4-20 mA. 

Expansion 

Les nouveaux fonds levés seront utilisés pour poursuivre et accélérer la croissance d’Aloxy. 

« Alors que nous continuons à élargir les certifications spécifiques à chaque pays de notre capteur de vanne et que nous nous concentrons sur la certification ISO27001, nous préparons l’organisation à une accélération de sa croissance. Notre stratégie se fonde sur trois piliers : renforcer l’adoption à l’échelle de l’industrie de notre solution de surveillance des vannes, développer la plateforme « Hub IIoT Aloxy » et lancer de nouveaux capteurs certifiés Ex. »  - Jan Coppens, CEO d’Aloxy - 

À la suite de l’expansion récente en Amérique du Nord, les équipes de vente européennes et américaines se verront renforcer afin d’accroître la visibilité de la solution de surveillance des vannes. 

Le prototype Aloxy.Connect est actuellement testé sur le terrain dans des environnements non Ex et sa version finalisée incluera la certification Ex, le développement d’applications mobiles et l’intégration à différents types de sondes. 

En outre, la plateforme « Hub IIoT Aloxy » est en cours d’extension avec des capteurs tiers pour devenir la plateforme centrale de gestion IoT pour l’ensemble de la flotte de capteurs de nos clients à travers différents protocoles réseau. 

À propos d’Aloxy 

Aloxy est une jeune entreprise technologique qui construit une solution IoT industrielle modulaire pour les industries chimique et énergétique, composée de capteurs, de passerelles de communication sans fil, d’une plateforme IoT industrielle et d’une intégration aux systèmes des clients. L’objectif est d’améliorer la sécurité, l’efficacité et la durabilité, d’automatiser les processus et de fournir des informations exploitables sur les opérations industrielles aux clients internationaux. La gamme de produits initiale offre une solution unique de bout en bout pour la surveillance des vannes manuelles, et des dispositifs supplémentaires sont en cours de développement. 

Plus d’informations : www.aloxy.io 

À propos d’Industrya 

Industrya est un fonds d’investissement de 42 millions d’euros qui investit dans les start-ups et les scale-ups, cherchant à stimuler la transformation industrielle. Le fonds propose des programmes d’incubation et d’accélération et cherche à investir dans des start-ups audacieuses et innovantes désireuses de façonner l’industrie de demain. Les secteurs d’investissement du fonds sont la transition énergétique, les nouveaux matériaux et l’industrie 4.0. Industrya a été créé par John Cockerill, en association avec la SFPI, la SRIW, ainsi que W.IN.G, Noshaq et LRM. Plus d’informations : www.industrya.com 

À propos de Qbic 

Qbic est un fonds de capital-risque interuniversitaire axé sur la transformation des avancées technologiques en entreprises durables. Qbic soutient les spin-offs et les start-ups qui valorisent la recherche à partir des partenaires de savoir de Qbic dans les secteurs à fort contenu technologique, des logiciels, des biotechnologies et des technologies médicales. Qbic est l’un des plus grands fonds de spin-offs en Europe, gérant 150 millions d’euros $de ressources à travers les différents fonds. Qbic I a été lancé en 2012 et a finalisé son portefeuille de 18 entreprises ; Qbic II a été lancé en 2017 et possède un portefeuille de 19 entreprises, et Qbic III, lancé en 2022, construit actuellement son portefeuille. 

Plus d’informations : www.qbic.be 

À propos de The Innovation Fund 

The Innovation Fund est un fonds d’investissement qui investit principalement dans des start-ups débutantes dans les secteurs de la chimie et des sciences de la vie. Le fonds a été créé en 2015 à l’initiative de l’Innovation Circle et a levé 35 millions d’euros par l’intermédiaire des grandes entreprises du secteur, des universités et des fonds d’investissement belges. Son ambition est de stimuler l’innovation et de créer des emplois de qualité en Belgique et dans les régions voisines. Ses actionnaires industriels fournissent une source unique d’expertise et de soutien aux entreprises de son portefeuille. The Innovation Fund a réalisé 35 investissements à ce jour, dont 6 ont été depuis revendus. 

Plus d’informations : www.innovationfund.eu 

À propos de l’Université d’Anvers 

L’Université d’Anvers est un lieu où des recherches pionnières et innovantes sont menées à un niveau international. La recherche et l’enseignement sont étroitement liés. L’innovation pédagogique est une préoccupation constante et un soin particulier est également apporté à l’accueil et à l’orientation de chacun des 20 000 étudiants inscrits dans nos neuf facultés. L’Université d’Anvers n’est pas une île : nous construisons des ponts vers l’enseignement secondaire, vers l’industrie et, par extension, vers la société dans son ensemble. Avec plus de 6 000 membres du personnel, l’Université d’Anvers est l’un des plus importants employeurs d’Anvers, la plus grande ville de Flandre. 

Plus d’informations : www.uantwerp.be 

À propos d’imec.istart 

Imec.istart – l’accélérateur d’entreprises d’imec – est le premier investisseur et partenaire de soutien pour faire évoluer votre start-up technologique. Le programme imec.istart offre une large gamme de services tels que l’injection financière initiale (de 50 000 à 250 000 euros de financement avant démarrage), l’accompagnement et le mentorat personnel, l’accès à la technologie et aux installations de travail, l’accès à un vaste réseau (inter)national de partenaires et d’investisseurs, etc. Depuis son lancement en 2011, imec.istart a aidé plus de 250 start-ups technologiques dans divers domaines à devenir des entreprises durables. 

imec.istart est classé 1er au sein des ‘Top University Business Accelerators’ européens par UBI Global. 

Plus d’informations : www.imecistart.com